Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Houx

HDominée par les ruines imposantes de Poilvache, Houx est un charmant petit village établi au pied du rocher. Il se développe le long d'une rue parallèle à la Meuse et étendue de quelques venelles perpendiculaires arrêtées par le rocher.

Séparé de la route par une zone verte arborée, le village fut fortement éprouvé lors des 2 guerres mondiales. Il est composé d'un habitat dense et souvent mitoyen, groupant des maisons pour la plupart reconstruites en pierres calcaires.

On remarque cependant quelques maisons dont le gros œuvre est du XVIe s., l'école et la maison d'instituteur, édifiées vers 1889.

Histoire de Houx

Houx est un nom de racine germanique signifiant bois épineux, buis.

En 1830, Houx produisait de l’épeautre, du seigle, de l’avoine, du foin, des pommes de terre et des carottes. On trouvait dans les vergers : pommiers, poiriers et pruniers.

La menuiserie et le chauffage se servaient des arbres disposés en abondance sur un tiers du village.

L’ancienne forge de Houx était exploitée au début du 14ème siècle et vers la fin du XVIIIe par les Wilmet qui habitaient Yvoir. La forge fut partagée en deux vers 1840 et arrêtée lors de la canalisation de la Meuse vers 1875.

A visiter / A voir à Houx