Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du Tourisme / Patrimoine / Patrimoine naturel / Réserves naturelles et paysages préservés
Actions sur le document

Réserves naturelles et paysages préservés

Réserve domaniale de Champalle (Houx)

51 hectares, falaises de calcaire (exposées au S-O), station la plus septentrionale de plantes méridionales, taillis sous futaie, buxaie et pelouses calcaires. un sentier de promenade permet de découvrir cet espace protégé de nature : il traverse le plateau boisé et longe le bord de la falaise.

Site de la Plaine du Moulin (Evrehailles)

très beau panorama sur le paysage que l'on découvre en descendant d'Evrehailles vers Bauche. Classé en 1977 en raison de sa valeur esthétique et historique. Venez y admirer, , y peindre, y photographier les vallons du Bocq, les couleurs des saisons, le paysage type du Condroz aménageant harmonieusement et efficacement fermes, bois, champs et prairies.

Les 3 îles de Godinne

au pied du Tienne de Rouillon (dit aussi Mont Pelé) célèbre pour ses pelouses sèches, se trouvent dans la vallée mosane là où le fleuve traverse l'anticlinal formé de roches rouges de l'assise du Burnot. Ces 3 îles sont inaccessibles afin de protéger la végétation et la faune. Elles présentent aujourd'hui une végétation fluviale type type (étude réalisée au printemps 1991 par J. Saintenoy-Simon et J. Duvigneaud) : aulnaie, Aconitum vulparia, Lunaria rediviva, Dipsacus pilosus, Anémones ranauculoïdes, ... Thalictrum flavum, Rumex hydrolapathum. Ces îles sont une réserve naturelle ornithologique. Depuis 1973, on y retrouve diverses espèces telles que des corbeaux freux , canards colvert, mouettes, poules d’eau, bergeronnettes, oies,…Des oiseaux plus rares y nichent aussi comme le grèbe huppé, le martin-pêcheur,…D’autres enfin s’y réfugient par moment, surtout en période hivernale (migration) comme par exemple : le grand cormoran, le héron cendré, la foulque macroule…

Forêt Domaniale du Tricointe

Appelée aussi " Crêtes de Meuse " ou " Bois d'Anway ", cette forêt, propriété du Ministère de la Région wallonne, couvre 162 Ha. Le biotope forestier du Tricointe est entrecoupé de prairies et pâtures, qui diversifient le paysage. Les quelques parcelles de résineux (épicéa, mélèze, pin sylvestre, douglas) mettent en évidence le peuplement feuillu (chênes, hêtres, frênes, charmes, érables). Ces essences sont adaptées au sols particuliers de la région, sur grès rouge du " Burnotien ". Les ronces et les fougères-aigles sont des témoins du caractère siliceux et acide du terrain. La faune est assez riche. Si vous êtes patients et silencieux, vous devriez rencontrer chevreuils, écureuils, pics, divers oiseaux et rapaces. Merci de respecter les chemins, la végétation, la faune et les périodes de ... chasse.

Pour en savoir plus :
Division de la Nature et des Forêts à Dinant, rue Daoust 14 - 082/67.68.80
ou Service Tourisme au 082/61.03.29