Réseau communal de mobilité douce
Vivre à Yvoir - Habiter à Yvoir

 

Au printemps 2011, la Commune d'Yvoir a été retenue par le Ministre Henry (aux côtés de deux autres communes de Wallonie) comme commune-pilote pour l'élaboration d'un réseau de mobilité douce utilisant au maximum les sentiers et chemins vicinaux. Rappelons que nous parlons ici de la petite voirie communale ancienne accessible au public. Ce réseau doit permettre à terme des liaisons douces (piétons et vélos seulement) et sécurisées à l'intérieur et entre les villages de l'entité. La commune d'Yvoir a bénéficié de subsides à hauteur de 75 % du coût de toutes les études préliminaires à la matérialisation du réseau. La convention de collaboration dans ce sens entre l'ASBL Sentiers.be et la Commune a été signée en 2011. L’ASBL a joué dans ce projet en quelque sorte le rôle de bureau d’études en mobilité douce

Depuis cette date, plusieurs étapes ont été franchies.

L’ASBL Sentiers.be a établi au cours de l’été 2011 un inventaire et une cartographie de droit des voiries vicinales existantes sur Yvoir (sur base des documents officiels de la Province de Namur et de la Commune)

• Au cours de l’automne 2011, une trentaine de bénévoles du groupe Sentiers d’Yvoir ont confronté cette réalité de droit avec la réalité de terrain afin d’identifier la praticabilité réelle de certains tronçons, la présence d’entraves, etc.

• Sur base de ce travail, Sentiers.be a dressé une cartographie de la voirie vicinale d’Yvoir qui constitue une première actualisation de qualité de l’Atlas des chemins vicinaux de 1841 pour notre commune

• Durant les premiers mois 2012, au travers de multiples interactions avec les habitants de la commune, cette cartographie a permis l’élaboration d’un véritable réseau communal de mobilité douce utilisant au mieux la voirie vicinale existante. Ce réseau a pour vocation de relier les pôles de vie et de service de l’entité, à l’intérieur des villages mais aussi entre les villages et hameaux. Deux niveaux de priorité ont été définis. Les tronçons les plus prioritaires devront être opérationnels avant l’été 2013 tandis que les autres devront être accessibles dans un délai de 2 à 3 ans. Ce travail comprend aussi l’établissement de fiches sanitaires pour chaque tronçon du réseau. Ces fiches permettent d’estimer les travaux à réaliser pour permettre une utilisation optimale du réseau. La philosophie retenue dans ce projet est minimaliste et pragmatique: de nombreux tronçons seront uniquement accessibles aux piétons et pas nécessairement 12 mois par an... En d’autres termes, le projet n’impliquera en général que des aménagements légers des sentiers concernés. Ces aménagements seront pris en charge par la Commune d’Yvoir. L'ASBL "Sentiers.be" prend en charge la signalétique de terrain qui permettra d'identifier les liaisons douces entre les hameaux, centres de vie et villages de l'entité.

• Le Conseil Communal du 26 juin 2012 a approuvé dans son intégralité le projet d’établissement du réseau communal de mobilité douce tel que présenté par l’ASBL Sentiers.be.

L'inauguration officielle de ce réseau de mobilité douce aura lieu fin 2012.

L'utilisation des petites voiries anciennes dans le cadre de la mobilité au quotidien impose aussi une attention particulière en terme d'entretien régulier des tronçons utilisés. La fréquentation régulière des tronçons reste l'une des meilleures manières d'entretenir ce type de voiries. Elle n'est cependant pas toujours suffisante. Dans ce cadre -et de façon complémentaire au présent projet-, les Groupes d'Action Locale de la Haute-Meuse et de l'Entre-Sambre-et-Meuse ont initié un projet "inter-communal" "entretien des voies vertes". Le groupe sentiers d'Yvoir y a participé. En pratique, le projet se traduira notamment par la mise en place d'un outil Internet de veille des chemins et sentiers où il sera possible d'enregistrer toutes les anomalies constatées en matière d'entretien des voies vertes.

Nous ne pouvons qu'encourager tous les amateurs de sentiers et de nature à utiliser sans plus attendre tous les sentiers et chemins vicinaux de l'entité, y compris pour leurs déplacements au quotidien !"

Toutes les personnes intéressées peuvent toujours rejoindre le groupe «Sentiers» en prenant contact avec le Service Environnement de la Commune -Carine Pallant - 082 610 373.

 Visitez également le blog dugroupe Sentiers
http://groupesentiersdyvoir.skynetblogs.be/

 

 

Derni�re mise � jour : ( 15-10-2015 )